Le Magazine Du Vin

Edition du 12/03/2019
 

Champagne Pierre Mignon

Famille

Pierre MIGNON

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés.


Cette famille installée depuis plusieurs générations à Le Breuil dans la vallée du Surmelin, élabore ses Champagnes en combinant tradition et modernité. Pierre et Yveline reprennent le domaine en 1970 et aujourd’hui, leurs deux enfants, Céline, responsable de la commercialisation, du marketing et de la communication, et Jean-Charles, responsable des vignobles et des vinifications, participent à l’expansion de la marque. La typicité et la diversité des terroirs permettent d'élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 16 ha est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d'Epernay. L'encépagement à majorité de Pinot meunier (60%) est complété par le Chardonnay présent sur 30% des parcelles et le Pinot noir qui couvre 10% de l'exploitation. Cette répartition harmonieuse permet d'élaborer des Champagnes d'Exception. L'expérience, acquise de générations en générations, est l’un des éléments importants qui contribuent à notre renommée. La production est de plus de 420 000 bouteilles commercialisées en France et à l’étranger : en Europe, Afrique et Asie, notamment au Japon. Les Cuvées sont appréciées par de nombreux connaisseurs et une clientèle prestigieuse : la Maison fournit entre autre la célèbre Pâtisserie Ladurée, les parfums Azzaro et Thierry Mugler, le Palais de l'Elysée, l’Assemblée Nationale, de nombreux ministères, mairies, restaurants, traiteurs et hôtels prestigieux. Champagne Pierre Mignon propose une gamme complète de brut, millésimé, rosé de saignée, de 18 à 40 €, des prix tout à fait justifiés pour la qualité de ces belles cuvées régulièrement récompensées par de nombreuses médailles.

   

Champagne Pierre Mignon

Pierre, Yveline, Céline et Jean-Charles Mignon
5, rue des Grappes-d’Or
51210 Le Breuil
Téléphone : 03 26 59 22 03

Email : info@pierre-mignon.com

Site : www.vinsdusiecle.com/champagne-pierre-mignon




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine CAVAILLES


Didier Cavailles, fils et petit-fils de vigneron, assure la culture des 12,5 ha de vignes de ce domaine, situés sur des terres argilo-calcaires. Il peut être fier de son Minervois rouge 2016, 60% Grenache, 35% Syrah et 5% Carignan, de belle intensité, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d'humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins denses et souples à la fois, de très bonne évolution, un vin que vous apprécierez, par exemple, sur des noisettes d'agneau aux aubergines en papillottes ou une pastilla de pigeons aux figues. Le Minervois rouge cuvée Coralie 2015, 47% Carignan, 40% Grenache, 13% Syrah, bien classique, un vin ferme et très fruité, finement épicé, de bouche puissante et croquante, se goûte, lui, avec des côtes d'agneau aux herbes ou un rôti de porc froid.

Didier et Martine Cavailles
2, Grand-Rue
34210 Minerve
Téléphone :04 68 91 12 60 et 06 71 87 64 08
Email : didier.cavailles0486@orange.fr

Sylvain MOSNIER


Sylvain Mosnier a d’abord entamé une carrière de professeur mécanique automobile. Petit fils et arrière-petit-fils de viticulteur, il saisit l’opportunité de s’installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui loue 2 ha de vignes en appellation Chablis. Sa femme Monique le rejoint en 1995 pour développer la vente en bouteille et l’informatisation du domaine. En 2005, Stéphanie, leur fille, quitte son travail d’ingénieur logistique pour reprendre le domaine, elle s’installe en tant que Jeune Agriculteur en 2007, et vinifie les vins à partir de cette année-là. Aujourd’hui, le domaine exploite 18.5 ha composé de Petit Chablis, Chablis, et Chablis 1er cru Beauroy et Cote de Léchet. Sylvain est à la retraite mais continue avec Monique d’aider à la commercialisation et à faire des salons. Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2016, subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des senteurs de grillé, de pomme et d’amande, un vin d’une finale intense, parfait avec un poulet estragon et citron ou un saumon aux asperges. Le 2015 est très charmeur, ample, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, vraiment remarquable. Le 2014, de robe or pâle, de bouche puissante, d'une jolie complexité aromatique avec des connotations de rose, de citron et de grillé, mêle élégance et structure. Le Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2016 sent la pomme mûre et les noisettes, un vin harmonieux et charmeur, tout en finesse d’arômes en bouche, très persistant. Le 2015, suave, de bouche intense, aux connotations de fleurs blanches fraîches (aubépine) et de rose, est riche au nez comme en bouche, est tout en nuances aromatiques. Le Chablis Vieilles Vignes 2016, aux notes florales et de fumé subtiles, de bouche ample, très agréable, mêle souplesse et nervosité, un vin tout en finesse. Goûtez le Chablis, qui dégage des arômes d’amande et de reinette, et le Petit Chablis, franc et nerveux, à déboucher sur des huîtres ou des anguilles persillées.


36, route Nationale
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 66 13 11 81
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
Site personnel : www.chablis-mosnier.com

Domaine de La GAUTERIE


Fils, petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, Étienne Jadeau s'est installé, en 1990, à quelques kms des bords de la Loire, au milieu des moulins à vent et des châteaux. Les 21 ha s'étalent entre l'Aubance et le Layon, deux rivières qui serpentent nonchalamment dans la douceur angevine. Savoureux Anjou Clos de la Gauterie rouge 2014, pur Cabernet-Sauvignon, élevé 7 mois en barriques de chêne français, vignes de 20 ans, bien charpenté, tout en nuances, aux tanins souples, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le musc et les sous-bois. Excellent Anjou rouge 2016, 100% Cabernet franc, vignes de 20 ans, sol de sables et de graves, associant concentration aromatique, finesse des tanins et puissance en bouche, un vin ample et gras, avec des arômes de fruits mûrs, légèrement épicé comme il le faut. Le Cabernet d’Anjou 2016, vignes de 30 ans, de jolie teinte saumonnée, mêle rondeur et persistance d’arômes et collectionne les récompenses (médailles d’Argent au concours des Vignerons Indépendants et de Bronze au concours des Ligers). Bel Anjou blanc sec 2015, 100% Chenin, élevage en cuves, tout en nuances, au nez de fleurs, de belle robe, typé, épicé avec des arômes de reinette et de fleurs blanches, et un Anjou blanc doux 2015, pur Chenin, très aromatique, à la belle robe dorée, au nez très élégant et intense, qui développe en bouche de délicates nuances d’agrumes mûrs. Joli Rosé de Loire, qui développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais.

Etienne Jadeau
La Gauterie
49320 Brissac Loire Aubance
Téléphone :02 41 45 50 04 et 06 87 23 73 28
Email : etienne.jadeau@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoble-de-la-gauterie.fr

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

Château de FONTCREUSE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l?eau courante ce qui était fort rare à l?époque. L?eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances ce qui a donné son nom au Château. Le Domaine s'étend sur 37,60 ha sur des terrains argileux, calcaires, caillouteux du crétacé exposés nord-est nord-ouest.
La culture de la vigne est traditionnelle : travail du sol, ébourgeonnage au printemps et vendanges en vert en juillet afin de maîtriser les rendements qui dépassent très rarement les 45 hl/ha pour les blancs et les rosés. Vendanges manuelles. La production est de 100 000 blancs, 60 000 rosés et 25 000 rouges.
?Chez Fontcreuse, nous dit Jean-François Brando, nos clients aiment et veulent retrouver d'année en année les mêmes qualités gustatives, aussi, nos Vins sont égaux d'une année sur l'autre et se ressemblent. Cela est dû au fait que nous appliquons pour chacune de nos cuvées un cépage dominant, la Marsanne pour le Blanc 60%, le Grenache pour le Rosé 75%, la Syrah pour le Rouge 75%. Le consommateur qui commande un Fontcreuse sait ce qu?il va boire.
Les blancs sont des Vins subtils, denses avec une touche d?acidité alliée à une rondeur agréable où s?entremêlent des notes de fruits mûrs, un vin tout en harmonie. Les rosés sont des Vins clairs, fruités et d?une grande finesse où se mêlent la rose et les fruits blancs. Les rouges ont un goût de cerise, de framboise et de fruits intenses. Pour la vendange 2017, l?année fut marquée par la sécheresse (manque de pluie) et le domaine accuse une baisse plus que sensible des volumes produits. En effet, il sera produit 73000 blancs, 30000 rosés et 24000 rouges; soit 30% de moins qu?une année habituelle. Notre millésime 2017, pour les blancs et les rosés sera d?une grande qualité, faible en volume mais n?ayant subi aucune maladie. Pour le rouge, nous continuons à mettre sur le marché le millésime 2015 (grande année), les blancs et les rosés seront mis en bouteilles avec le 2017.?
Toujours un formidable Cassis blanc cuvée ?F? 2017, cépages Ugni, Clairette et Marsanne, floral, suave, complexe, tout en persistance aromatique où se décèlent des nuances délicates de pamplemousse, de pomme et de narcisse, un grand vin à la fois suave et nerveux, qui possède une spécificité certaine, parfait sur un saumon cru mariné ou une daurade royale au four (15,50 €).
Le Cassis rosé cuvée ?F? 2017, cépages Cinsault et Grenache, est splendide, tout en rondeur, au nez de petits fruits secs (abricot), de fleurs, tout en fraîcheur, charmeur en bouche avec cette note délicate de framboise, du grand art (15,50 €).
Quant à cet IGP Bouches du Rhône rouge cuvée Mussuguet 2015, cépages Syrah et Caladoc, de belle robe grenat puissant, il développe un nez dominé par les épices et les petits fruits rouges mûrs, une bouche bien présente, et se présente dans une bouteille qui lui est propre (16,50 €).

Jean-François Brando
13, route Pierre-Imbert
13260 Cassis
Tél. : 04 42 01 71 09
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/chateaudefontcreuse
www.fontcreuse.com


Château d'OLLIÈRES


Quand, au début des années 2000, Hubert et Charles Rouy visitent cette belle propriété pour la première fois, ils pressentent immédiatement son potentiel. Ce ne sont pas tant les vieux murs chargés d?histoire qui provoquent alors leur coup de cœur, mais la nature qui les entoure. Il suffit aujourd?hui de déguster une gorgée de leur vin pour saisir toute la pertinence de leur jugement !
Vous allez apprécier comme nous ce Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2016, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse. (9,30 €). Excellent Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2017, 50% Grenache et 50% Cinsault, floral, avec une pointe de nervosité agréable, de bouche persistante (8,70 €).
Le Coteaux-Varois-en-Provence blanc 2017, 90% Rolle et 10% vieux Ugni Blanc, floral, avec cette pointe de nervosité bien agréable, est de bouche puissante, harmonieuse et persistante, où l?on retrouve des nuances florales (8,90 €).
Beau Coteaux-Varois-en-Provence rouge Prestige 2015, 50% vieux Grenache et 50% Syrah, aux arômes de fruits cuits et d?épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d?excellente garde et parfait, notamment, sur un Baeckeoffe de lapin à la moutarde ou des tendrons de veau confits aux carottes (14,50 €).
Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé Prestige 2017, 50% Grenache, 30% Cinsault et 20% Syrah, est de belle teinte, bien fruité au nez comme en bouche (12,80 €), ample comme le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Prestige 2017, 95% Rolle et 5% vieux Ugni Blanc, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de garrigue et de pêche mûre, tout en délicatesse (13,90 €, il les vaut largement).
Vous apprécierez également ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé Haut de L?Autin 2017, 30% Grenache, 30% Cinsault, 20% Syrah et 20% Vermentino, un vin gourmand présenté dans une très jolie bouteille évasée, de robe légèrement saumonée, aux connotations subtiles de petites fleurs et de coing, avec cette pointe d?épices caractéristique, bien suave en finale (15,80 €), et le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Haut de L?Ermitage 2015, 40% Grenache, 40% Syrah et 20% Cabernet-Sauvignon, élevé en barriques, qui est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d?une belle harmonie, qui poursuit son évolution (19,70 €).

Charles Rouy
Rue du Château
83470 Ollières
Tél. : 04 94 59 85 57
Email : info@chateau-ollieres.com
www.chateau-ollieres.com


Château CROZE de PYS


?En 1773, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit ?Causse de Cahors?. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabares de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où̀ ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons, ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Ernest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles.
René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué́ d'une épaisse couche de gravier et de sable, l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. ?nologue de Bordeaux et aprè̀s avoir dirigé́ pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.? Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant).
Séduisant Cahors Prestige 2015, de couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structué́, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche et élégant, tout en bouche. Le Prestige 2014, avec ce nez complexe de groseille et d?humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux, alliant structure et velouté.
Beau Cahors cuvée Révé́lation 2014, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrapé́e, vinification en cuves Inox thermorégulées, 12 mois en fûts de chêne neufs, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense et puissant en bouche. Quant au Cahors Tradition 2015, où s?entremêlent les fruits mûrs et l?humus, c?est un vin corsé, alliant rondeur et structure, finement tannique, tout en bouche.

François Drougard
Scea des Domaines Roche
46700 Viré-sur-Lot
Tél. : 05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
www.chateaucrozedepys.com



> Les précédentes éditions

Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017

 



Domaine des BOUQUERRIES


Domaine SERGUIER


Château CROQUE MICHOTTE


Château LUCHEY-HALDE


Château La ROSE SARRON


Château JOUVENTE


CAMIAT et Fils


Château BEAUCHENE


Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS


Château BARRÉJAT


Jean-Marie NAULIN


Domaine Daniel REVERDY & Fils


ARNOUX & Fils


Château de ROQUEBRUNE


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Le CAPITAINE


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine Émile CHEYSSON


Domaine de TORRACCIA


PHLIPAUX Père et Fils


Domaine La CROIX CHAPTAL


POINSOT Frères


Château La GRACE FONRAZADE


Michel et Sylvain TÊTE


Château de FONTCREUSE


BARDOUX Père et Fils


Château REDORTIER


LEGRAS et HAAS


Château MAÏME


GATINOIS


THÉVENET-DELOUVIN


Charles SCHLÉRET


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château DAVID


Château PEPUSQUE



SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE ALARY


CHATEAU REDORTIER


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales