Le Magazine Du Vin

Edition du 04/02/2020
 

Château Lascombes

Elégance

Château LASCOMBES


Pour Dominique Befve, “en septembre 2018, quand nous goûtons les baies de Merlots complexes ainsi que les Cabernet-Sauvignons et les Petits Verdots si exceptionnellement aromatiques et fins, nous pensons bien tenir un grand millésime ! Les vinifications nous ont donné raison car les cuves sont fabuleuses et d’une rare homogénéité. Le Château Lascombes affiche un joli rendement de 48 hl/ha. L’élevage de 18 mois va permettre de dompter la puissance tannique du millésime. Nos premières dégustations promettent un très grand Château Lascombes. Château Lascombes 2017 : 57% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 3% Petit Verdot. Elevage sur lies pendant 4 mois, élevage traditionnel 50 % barriques neuves, rendement 25 hl/ha. D’une jolie robe pourpre intense, notes fruitées au nez et en bouche. Bonne fraicheur savoureuse. De la concentration, tanins fins, belle persistance en bouche des notes fruitées.”

   

Château Lascombes

Dominique Befve
1, cours de Verdum
33460 Margaux
Téléphone : 05 57 88 70 66

Email : contact@chateau-lascombes.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la COMMANDERIE


Une histoire de famille qui remonte maintenant à 4 générations. En 1993, Jean-Charles Borgnat crée le Domaine de la commanderie puis le Domaine Jean-Charles Borgnat, afin de se spécialiser dans la culture de la vigne et du vin. Il compte aujourd'hui 8,5 ha de vignes en AOP Quincy et 2 ha en AOP Reuilly. Tous les vins sont en mono cépage, le vin blanc est élaboré à partir du Sauvignon, le rouge du Pinot Noir et le rosé à partir du Pinot Gris. A la suite de ses études en viticulture et œnologie suivi de son expérience en France comme à l’étranger, Étienne, le fils de Jean-Charles est arrivé début 2017 sur le Domaine pour lui succéder (nous avons fait sa connaissance sur place). Pour la conduite du vignoble, le travail se fait en groupement avec d'autres vignerons, par un personnel motivé, formé, avec des matériels performants gérés en CUMA. “Jean-Charles Borgnat nous dit que “les vendanges 2018 se distinguent par la quantité et la qualité. La chaleur a bien fait mûrir les raisins, peu d’évaporation d’où un millésime précoce, fruité, gouleyant aux arômes de coing et d’agrumes. Pour les rouges, 100% Pinot noir, nous avons eu un rendement de 59 hl, pour les blancs, un peu plus, 65 hl. Nous vendons cette année tous les 2018 dans les 3 couleurs et le Pinot noir 2017. Et aussi notre nouvelle cuvée Mister Hood Robin 2017, un Sauvignon vinifié en fûts d’acacia.” Nous apprécions toujours le Quincy Tradition 2017 du Domaine de la Commanderie, qui est issu de plusieurs parcelles situées sur les deux communes de Brinay et Quincy, c’est un Sauvignon, avec des vignes de 35 ans en moyenne, et l’élevage dure 6 mois en cuves Inox, c’est un vin tout en charme, complexe, au nez de petits fruits frais (citron), très bien équilibré, de bouche nerveuse. Toujours le Quincy blanc cuvée de Siam 2017, Sauvignon, vignes de 35 ans en moyenne, élevé 6 mois en cuves Inox, il est intense au nez comme en bouche, charmeur avec des notes de fruits secs et d’agrumes mûrs, très légèrement poivré, un vin de caractère qui nous plaît régulièrement (l’habillage devrait évoluer dans les années à venir). Et bien entendu le Reuilly blanc 2017, Sauvignon, vignes de 6 ans en moyenne, élevage durant 6 mois en cuves Inox, ample et bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée, avec ces notes d’acacia et de pomme reinette.

Jean-Charles et Etienne Borgnat
Boisgisson - 6, rue des Champs Moreaux
18120 Cerbois
Téléphone :02 48 51 30 16 et 06 63 75 95 92
Email : jcborgnat@gmail.com
Site personnel : www.commanderie-borgnat.com

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Sol travaillé avec un enherbage partiel, 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Un vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 ha en rouge. Certification Terra Vitis. Un remarquable Pessac-Léognan rouge 2016, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d’épices, est un vin qu’il faut laisser se faire pour bien profiter de son potentiel. Le 2015, est un vin qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Le Pessac-Léognan blanc 2017, 50% Sauvignon et 50% Sémillon, vignes de 17 ans, a des notes d’agrumes bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, aux nuances de fougère et de pomme au palais, d’une jolie rondeur, suave et persistant. Très joli 2016, finement épicé, subtil, où s’entremêlent les fruits et le genêt, tout en persistance, d’une jolie finale suave.

Francis et Ghislain Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 09 93
Email : contact@hautlagrange.com
Site personnel : www.hautlagrange.com

Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Un grand Pomerol 2016, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, un vin généreux. Le 2015, puissant en bouche, corsé, charpenté, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, cuir), d’un beau rouge profond, est un vin dense, mais aux tanins fins, qui mêle structure et distinction. Le 2014, au nez subtil, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et de fraise cuite, de bouche pleine, associant structure et finesse, de robe intense. “En 2014, nous précise Jean-Marie Garde, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.” Le 2013, de robe pourpre, intense, est charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche fondue, et s’apprécie actuellement avec des brochettes d'agneau ou une oie rôtie. Très beau 2012, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Remarquable 2010, de robe pourpre, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surmûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, de garde. Goûtez également le Château Moulinet Lasserre 2016, un vin gras, corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie une belle structure tannique à une grande expression aromatique avec ce goût fumé, de bouche suave et velouté, de fort bonne évolution.

Jean-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 10 41

DOMAINE MARC JOMAIN


Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2016, très caractéristique de son terroir, d’une grande complexité aromatique (fruits secs), très équilibré, gras en bouche, toujours racé. Joli Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2017, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante mais fine, un vin tout en nuances et persistant. Leur Puligny-Montrachet 2017, a une jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, complexe, avec une belle intensité aromatique, harmonieux et distingué.


1, rue de l'Abreuvoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Email : info@vins-jomain.com
Site : domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine GALTIER


PETRUS


Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C?est l?archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes. Ici, c?est l?élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois...
Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu?en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c?est son fils, aujourd?hui, qui est aux commandes) : ?Lorsque l?on parle d?un vin, il faut d?abord présenter le sol, c?est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l?originalité est particulièrement importante puisque l?on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c?est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l?ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité?
Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d?altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d?aller vers le bas. Ainsi, il n?y a jamais d?excès d?eau mais l?une des vertus de l?argile est ce pouvoir de rétention d?eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l?eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c?est aussi l?expression d?un cépage, le Merlot, qui s?épanouit pleinement sur ces argiles. C?est un vignoble très ancien.
À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l?Inra et la chambre d?agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu?on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne.
La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus: on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse.
Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton.
Avec l?indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d?un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d?évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l?exceptionnel 1947??
Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d?une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l?on retrouve le musc, l?humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d?une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de ?velours?, certainement l?un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus.
Superbe 2007, parfait aujourd?hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe.
Grandissime 2005, puissant, très complexe, d?une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution.
Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d?une grande harmonie, à savourer aujourd?hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d?humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux.

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex


Château HAUT-BERGERON


Propriété de 34,68 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, vignes 50 ans). Salle de réception pour 50 personnes pour repas et conférences, et nouvelle salle de dégustation.
Savoureux Sauternes 2016, où s?entremêlent des nuances de miel, d?abricot confit et de brioche, d?une douce onctuosité, un vin ample, aux nuances de coing et de miel, qui mêle finesse et structure.
Très beau Sauternes 2015, qui a beaucoup de corps, d?une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées, de bouche suave et distinguée. Le 2014, au nez persistant à dominante de lis et de petits fruits secs, de bouche onctueuse (abricot confit), de belle évolution, idéal, par exemple, aussi bien sur une canette aux épices et riz sauvage qu?avec une tarte aux noix et sorbet au pamplemousse.
Le 2013, est classique, développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits. Joli 2012, aux notes d?aubépine et d?amande grillée, de belle complexité en bouche. Superbe 2011, au bouquet délicat d?agrumes confits, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, un vin qui demande un peu de patience. 
Il y a aussi ce très joli Sauternes L?Ilot de Haut-Bergeron 2016, plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé, mêle suavité et finesse.

Famille Lamothe
3, Piquey
33210 Preignac
Tél. : 05 56 63 24 76
Email : haut-bergeron@wanadoo.fr
www.chateauhautbergeron.com



> Les précédentes éditions

Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018

 



Domaine de L'HERBE SAINTE


L'ESTABEL CABRIÈRES


Yvon MOUSSY


Domaine ALARY


Domaine Jean CHARTRON


CHARPENTIER


Cave REAL


Paul BARA


Domaine de CHEVALIER


Domaine David SAUTEREAU


LEJEUNE-DIRVANG


Francis BLANCHET


De VENOGE


Domaine Pierre MARTIN


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


HUBER et BLÉGER


Jean-Bernard BOURGEOIS


POL ROGER


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Château LAFLEUR du ROY


Château MIRE-L'ÉTANG


Château de Beaulon


Domaine SEGUIN-MANUEL


Charles SCHLÉRET


Jacques ILTIS & Fils


Maison ZOELLER


R. RENAUDIN


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Frédéric ESMONIN


Domaine du CHARDONNAY



DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


HENRY NATTER


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE ALARY


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE LA CASA BLANCA



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales